Soutien moral et psychologique nécessaire

Soutien moral et psychologique nécessaire
Envoyer à un ami Imprimer
08/09/2009

Le soutien psychologique aux personnes souffrant de SEP a été au centre de l'intervention de Mme Denise Knowles, thérapeute spécialisée en psychosexualité et conseillère de familles. « La SEP a des impacts importants sur la vie personnelle et professionnelle des patients, explique-t-elle. Au-delà des symptômes visibles, il est important de reconnaître les symptômes invisibles et offrir par conséquent au patient le bon soutien moral qui doit aller de pair avec le traitement médicamenteux. »
Parmi ces symptômes « cachés », Mme Knowles insiste sur les problèmes cognitifs, la dysfonction sexuelle (dont souffrent 40 % des femmes atteintes de SEP) et l'impact psychosocial de la maladie. Elle explique ainsi que les études ont montré que « près de 69 % des personnes souffrant d'une SEP ont dû interrompre leur travail dans les quatre ans qui ont suivi le diagnostic, en raison notamment des difficultés ambulatoires, des problèmes de mémoire et des troubles visuels. »
Mais avant de démissionner, les patients doivent être conscients du fait que la SEP « est une maladie chronique et que plusieurs années passent avant que les symptômes n'apparaissent ». « Les traitements aident à contrôler la maladie. Parfois, de simples adaptions dans les lieux de travail permettent à l'employé de poursuivre sa carrière », constate Mme Knowles.
Elle remarque par ailleurs que la maladie « peut être stressante non seulement pour le patient, mais aussi pour sa famille et ses amis, qui apprennent à s'adapter à cette nouvelle situation ».
Et la thérapeute d'insister enfin sur l'importance du « soutien moral des patients » pour mieux gérer les complications de la SEP.


source: http://www.lorientlejour.com



08/09/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres