SLY Ou la petite histoire d’un Sépien... ( témoignage de sly )5 iem partie

La nuit passée, je me suis endormi relativement tard…Même si je commence à connaître un peu, on ne peut pas dire que c'est l'endroit rêver pour dormir… Couché vers 3h du mat, après être passé dire bonsoir aux nuitardes, j'ai eu une nuit assez agitée, les heures tournaient…

 

J'ai eu l'impression de fermer les yeux quand j'ai entendu quelqu'un entrer dans la chambre en disant d'une voix qui réveille tout l'étage, «  Thermomètre !!!!!!!!!!! «   C'est pas possible, pas déjà ?? Je prends le truc que je met sous le bras, en me disant que je vais me rendormir… Mais non, elles se sont données le mot, elles sont en file indienne dans le couloir ?? !!!!  Plus moyen ensuite…. «  Tension !!!!!!! »    «  Médicaments !!!!!! »  C'est sur que les possibilités  de se rendormir sont quasi nulles, vu les sursauts qu'elles font avoir…

Je leur ais demandé quand même si elles ne pouvaient pas venir en groupe et calmement… Bon, d'accord ça les a fait marrer…Mais j'étais sérieux pour une fois !!

Vient le moment de la prise de sang… Là, rien de tragique. Pas trop mal piqué, aucune trace… Restait plus qu'à attendre le café du matin… Enfin, si on appelle ça café… !!!( Il y a longtemps que grand-mère est morte alors, plus personne ne sait le faire… !)

 

Dans beaucoup d'hôpital paraît-il, les visites sont interdites le matin, et les malades sont tenus de rester dans leur chambre, en attente de passage du médecin…Ah bon ? Une fois que j'ai terminé, j'ai pris l'habitude de descendre prendre un peu l'air… Bien entendu, je passe à coté des médecins en leur disant  « bonjour, vous allez bien ? A tout a l'heure…. »  Quand j'entend comme réponse  « on va passer… » , pour les rassurer on va dire, je lance« oui je sais, je reviens…. »  Donc, si je ne suis pas là, ils passent à une autre et reviennent…

 

Petite pause extérieure donc, ou je ne vois personne bien entendu… Je prend quand même mon temps… 20 mn plus tard, je remonte, direction la chambrette… Je vois le médecin et l'interne dans le couloir, et ils me disent « on va bientôt vous faire le bolus de solumédrol… » (oui, jsuis là pour ça je crois.)

Il attend que je m'installe et vient me demander si je préfère avoir la perfusion le matin ou plus tard…(en plus, on me demande….) Le plus tôt sera le mieux !!!

Et là le petit bonhomme m'explique les vertus du produit...En me signalant que j'aurais très certainement des effets… Précision bien utile…

 

A 10h30,  2 infirmières qui entrent avec l'appareil à transfusion, en me précisant mon nom, on sait jamais ....

 

La voilà qui s'installe, me prend le bras gauche, mais je voulais le droit…Vu que je suis gaucher, j'avais sûrement besoin de ce côté…

Donc en avant pour le droit… Elle regarde les veines de l'avant bras, et c'est partit….

Et cette folle qui pique, je sens le truc et elle dit . «

«  Ah zut, j'ai pris une aiguille trop grosse et j'ai claquée la veine !!!

-         Ouais ben continue comme ça, c'est bien partit....

Là, elle s'éclate de rire, elle s'excuse…Et me dit qu'elle aimerait bien avoir des patients comme moi sans arrêt….4ième dimension…

Enfin, elle décide de finalement me piquer sur la main droite…(petit détail, mon avant bras a gardé une trace bleue pendant des semaines...(mais vous devez connaitre ça...)

 

La perf se passe sans trop de problème, je n'ais pas mal, ça va… Au bout de deux heures, je me dis que j'irais bien prendre l'air… Allez, c'est partit mon kiki, la perf à roulettes d'un coté, la béquille de l'autre…

Mais arrivé en bas, je m'aperçois que finalement, c'est assez chiant comme système… Bien que j'y arrive…

 

Je me remets dans ma position allongée dans la chambre, en étant calme le restant de la perf…Une fois terminé, l'appareil se met à sonner. .Je vois Max qui venait de prendre son service et qui arrive pour me débrancher…Là, il me donne le choix, ou je garde l'aiguille plantée sur la main pendant 3 jours, ou on me repique tout les jours…Je choisis la première solution… Sinon, je vais finir en passoire…Et là, on m'annonce interdiction de sel, de sucre….Le sel me ferais enfler avec les doses injectées et le sucre en plus tournera au diabète… On va faire sans alors….

Et là, un vieux doute m'envahit…Manger sans sel,boire mon café sans sucre…..Hantise complète… Déjà qu'il faut avoir vraiment faim là bas… Quand on voit les menus sur leur papier, je me demande si c'est pas pour tromper l'ennemi ça… Pendant que tu lis ce truc de merde, tu pense pas à manger, après c'est froid, donc… !!

Mais bon, le menu du midi arrive, et je vois que je ne me suis pas trompé de beaucoup… Et l'autre dinde avec son plateau qui dit « oh mon pauvre, ça risque d'être un peu fade…. !!! Vous n'avez  plus droit à grand chose… »

 Bref, encore un bon repas tiens !!

 

Je précise quand même, et chose hallucinante,que pas un seul médecin, je dirais compétent , n'est encore venu m'annoncer la nouvelle de ce que j'avais...

 

En ayant questionné Max, je sais que le lendemain matin, je n'ais que ma perf et la visite du neurologue, et rien d'autre…Donc pas besoin de m'en faire plus que ça…

L'après midi est assez longue je dirais... De temps en temps, on vient me demander si ça va, si j'ai besoin de quelque chose….A part quelques ballades dans les couloirs pour faire la parlotte aux infirmières, je tente de m'occuper.

Allez, une petite virée en bas,Et il sera l'heure de remonter pour le festin…Je comprend mieux maintenant pourquoi on se fout souvent de la gueule des maisons de retraite, ou ils mangent très tôt….Là, à 18h30 c'est le maxi…. !!!

 

Donc, me voilà prêt pour affronter le ..diner… Vu que je savais que ça allait être limité et fade, elle me demande si je veux de la soupe…J'innove, et je lance un 'ouais, on verra bien !!!

En déposant le plateau, je la vois qui se marre…

«  j'ose pas vous souhaiter bon appétit….

-         Encore une chance car c'est pas cool… !!!

Après avoir juste goûté la soupe, j'attends qu'elle repasse dans le couloir et je l'appelle….

«  oui, vous avez besoin de quelque chose ??

-         Ouais, appelez moi Bocuse et Lignac là…. Ou alors foutez le cuistot dehors, je sais pas….Mais faites un truc pour l'humanité…

Là, elle est pliée de rire….Et moi qui tente de tenir mon sérieux…Elle insiste…

«  la soupe n'était pas bonne ??

-         Votre colle à papier c'est de la soupe ??? Eh ben…Rassurez moi, vous ne mangez pas ici vous….

-         Ben non, surtout pas !!!

 

Je comprenais un peu mieux dans ce cas…Elles pouvaient servir n'importe quoi, vu qu'elles n'y goûtaient pas…. Un autre monde !!!

Et nous sommes que le mardi soir…Je commençais à me poser des questions pour la suite…

Après les quelques ballades du soir, pour tuer le temps, je décide de me coucher...

Je tente en vain de dormir, mais vraiment, j'ai trop la pêche… Je sais que je suis fatigué, mais non, le cerveau lui en décide autrement…Et je ne comprend pas cet état.

 

Je retourne donc voir les infirmières autour de leur table…Elles ne sont pas du tout étonnées de me voir…

Je leur explique mon insomnie, et j'apprend que certains malades réagissent ainsi à ces produits...

Mais, on me rassure en me disant qu'on surveille ma tension, et que je ne peux pas arrêter maintenant… La dose prévue étant très importante !  Donc, il était presque 5h du mat, et dans un maximum de 3h plus tard, la cavalerie allait encore débouler dans ma chambre…

Quelle connerie cette nuit !

 

Mais je sais que le lendemain matin, mon fameux neurologue doit passer... Je vais enfin savoir le fin mot...

 



04/09/2009
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres