SLY Ou la petite histoire d’un Sépien... ( témoignage de sly )4 iem partie

Celà faisait déjà quelques temps que ma marche devenait parfois bien compliquée. Sans savoir trop la raison en fait. On m'avait dit que celà venait d'un problème dorsal, mais après deux infiltrations, rien ne s'était arrangé.  C'est ainsi que j'ai appris à marcher avec une béquille que l'on m'avait prétée. Du provisoire que je disais...(mais parfois, le provisoire dure longtemps...)

En milieu de semaine, un appel  téléphonique de l'hôpital m'annonce que je suis attendu le mardi suivant.  Je me rappelle avoir contacté cette secrétaire plusieurs fois, afin de savoir la raison de mon retour...(comme si c'était de son domaine...) La pauvre, avec le recul, je me dis qu'elle n'a pas eue de chance de tomber sur un interlocuteur comme moi... Après s'être renseignée, elle m'annoncait que j'entrais pour un 'bolus de solumédrol...'  (bon, j'étais bien avancé avec ça.... !)  Une perfusion sur plusieurs jours ... ? Merci madame...  J'étais en partie fixé, sans savoir ce que j'avais...

Arrivée prévue donc le mardi  à 8h…. A jeun, bien sur… Comme je suis parfois contrariant, je demande à y entrer le lundi et vers 18h…  Et vu que c'est la 3ieme fois que je leur rend visite, j'ai décidé d'être contrariant...

Dans le service, médecine A2, première infirmière avec grand sourire, «  Ah c'est le retour ? Contente de vous voir… » (et moi donc…)  Et là, elle se retourne et retourne dans leur salle…L'interne arrive pour mon arrivé aussi, toujours avec le sourire…Je lui sers la paluche en lui disant «  Comment tu vas ?? »  Bon, lui aussi allait bien apparemment… Ok, sûrement mieux que moi… Apres une petite discussion brève, il retourne aussi dans la même salle…Et là, je commence à piger… L'infirmier, vient vers moi, l'air un peu paniqué, me dit bonjour et me lance… «  Votre chambre n'est pas encore prête…On s'excuse… »

Ben , c'est quoi ce boulot ?? On voulait pas de moi ? Bon, c'est quel numéro ? Je mets mes affaires et je descend faire un tour…. »

On  me donne donc le numéro 209, en me disant que j'ai une chambre seul et que je serais tranquille… Je dépose donc mon barda, et en repassant devant la salle, je leur lance « C'est bon, la chambre est bien, je reste… »…

Me revoilà descendu, le temps d'une cigarette  et voir en même temps si j'avais pas une connaissance sur place…

Allez, retour dans ma suite… Vu l'heure, je croise le service des repas…Petite discussion obligatoire donc….Et là, déjà mon plateau…Oui, j'avais oublié que d'habitude ; à cette heure, c'est l'apéro pour moi…. Ah les bonnes habitudes !!!!

Sans oublier 2 petits cachets en guise d'amuse gueule… Bon inutile de dire que j'ai juste survolé tout ça…. La vue du festin  cale avant de tenter d'avaler….

L'avantage, c'est qu'en 5mn en moyenne, j'ai terminé de manger…Et à chaque fois, les infirmières disent « Ben c'était pas bon ?? »  Ce à quoi, je réponds souvent, « Ben allez y, goûtez… »  Ce qui les fait rire bien sûr, car bon, elles ne sont pas folles non plus !!!

Visite de Max… Lui, c'est un infirmier, plutôt cool et très sympa.

Il vient prendre de mes nouvelles… Discussion réelle…. :

«  Alors Max, quelles sont les nouvelles pour moi ?

(je vois qu'il a l'air ennuyé….)

Ben, j'ai pas trop le droit d'en parler moi, je me fait engueuler sinon…

Merde, paraît que c'est moi le malade non ? Et tu n'es pas venu pour rien là….

Et là, je lui dit ce que je pense avoir, avec ce que j'ai pu entendre un peu….

En me regardant un peu bizarre que je lui sorte ça, il me répond :

-Bon, moi je vous ais rien dit… Mais on veut pas que vous vous inquiétiez…

Et bla bla…Il se lance dans un discours, qu'il connaît plein de monde qui on aussi cette maladie, que sa belle sœur aussi, (et félicie aussi…tant qu'à faire…)

En fait, je ne sais pas qui rassurait l'autre…. Moi, amusé de le voir tenter de se dépêtrer de cette situation, et lui choqué de me voir réagir comme ça…

Bref, le temps passe un peu…J'ai bien sur déjà fait au moins 2 ballades dans les couloirs… Le service de nuit arrive…Il est 21h… Et là, encore une discussion avec les 2 premières de mon service…Je sais qu'elles n'aiment  pas trop voir des malades se ballader la nuit…Logique. Etrangement, on ne me dit rien .

Donc, j'ai ce petit avantage de pouvoir sortir prendre l'air comme j'en ais envie, sans qu'on me prenne trop la tête….Mais, en plus, ce soir, j'avais prévu les chocolats pour le service de nuit…. Je descend donc, au fumoir extérieur et ou les parlottes entre malades peuvent se faire…Personne à part une toute petite bonne femme, 1m60 à tout casser… Mais  ne soyons pas sauvage…..

«  B'soir !! Ca va ce soir ?? Pas trop froid ?? « 

Mais bien sûr qu'elle me répond…. Je lui offre une cigarette, et c'est partit pour la parlotte…. Elle c'est Isa… 44 ans, très cool…Présentations, survols de nos maladies, de notre journée…Elle est malade du dos, et passe pas mal d'examens pour l'instant. Elle est au même étage que moi, en médecine mais dans l'autre service… Vu que nous avons une machine à café juste à coté, pourquoi ne pas en profiter aussi…Et ça nous emmène jusqu'à  un bon 22h30.. Quitte à être là bas, vu qu'on est tous là pour quelques choses et sans trop le vouloir, autant ne pas se tirer la gueule, tenter de se changer les idées et se remonter le moral à notre façon….Sur ce point, tout le monde que j'ai connu sur place est du même avis….

Après une dernière cigarette, nous nous donnons rendez vous vers minuit, en bas…Histoire de reparler un peu… (elle est insomniaque …)Ce qui tombe assez bien ma foi…

Allez, retour ascenseur et petit arrêt avec le service de nuit qui est en pause… Histoire de bavarder quelques minutes…Petits moments de rigolades à chaque fois, j'avoue bien agréable…

Mais, ce qui m'amuse assez, au bout de 3 fois, c'est que ce personnel me trouve très sympa, malade bien agréable, et tout le reste….Sortez les violons… (surtout après les chocolats …. !!!)

Par politesse, et par envie aussi, je les complimente également, en leur disant que le moral des malades avait une partie non négligeable avec le rapport des services soignants…

Et comme elles venaient de me présenter à une nouvelle infirmière, le message était clair…

Retour dans ma chambrette…. Un peu de temps devant moi, je range alors quelques affaires, je prends quelques photos des lieux, qui me serviront plus tard…On ne sait jamais, si je perd la mémoire, j'aurais quelques souvenirs….

Il est encore temp, je redescend et reprend ainsi ma conversation avec la petite Isa…On arrive à se marrer. A cette heure là, c'est pas les toubibs ni les infirmières qui vont nous chercher, en plus si besoin, on sait ou nous trouver. Donc on s'en fout un peu… ! Un type arrive, et en voilà un en plus….

Je vais me demander si on fait pas plus de connaissances dans un hôpital que dans un bar ou une boite si ça continue…

Bon, ceux qui descendent sont en partie valides, moi avec ma béquille et ma patte qui s'affolle, j'arrive à les faire marrer ! Et quand on en voit qui n'ont pas l'air d'aller, on tente de rassurer en déconnant un peu… Bon, en se renseignant un peu sur la maladie avant… On fait gaffe aussi… Quoique dans mes derniers passages, j'ai connu 2 cancéreux hyper marrants.. ! Mais voilà, déconner sans se moquer, si tout le monde pige ça, ça passe très bien après…

Allez,il est tard… On remet ça au lendemain…Dodo !!!



02/09/2009
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres