SCLÉROSE latérale amyotrophique: Des cellules souches pour réparer le système nerveux

SCLÉROSE latérale amyotrophique: Des cellules souches pour réparer le système nerveux


Cette recherche va accélérer considérablement la recherche sur la sclérose latérale amyotrophique et d’autres maladies neurodégénératives. Ces scientifiques américains ont en effet trouvé le moyen d’obtenir une source illimitée de cellules de la crête neurale (NC), des cellules souches pluripotentes très particulières puisqu’elles participent à l’entretien et à la réparation du système nerveux périphérique. Avec cette nouvelle source, la voie est ouverte à la thérapie cellulaire mais aussi aux tests in vitro de nouveaux médicaments. Des conclusions publiées dans l’édition du 17 avril de la revue Stem Cells Translational Medicine.


La sclérose latérale amyotrophique (SLA), ou maladie de Charcot est une maladie neurodégénérative caractérisée par un affaiblissement puis une paralysie des muscles, résultant d’une destruction des cellules nerveuses (neurones), qui réduit l’espérance de vie des personnes atteintes. Sa prévalence est estimée à 1/25.000. En France, plus de 800 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année. Il n'existe aucun traitement pour la SLA, et le peu de traitements disponibles ont une efficacité limitée.

 

 

 

 

Les cellules de la crête neurales précieuses pour régénérer le système nerveux : Situées du côté dorsal du tube neural, à l’endroit où le tube neural se termine, les cellules de la crête neurales sont des cellules multipotentes, temporaires, uniques aux vertébrés. Elles donnent lieu à diverses lignées cellulaires et se différencient pour former de nombreux tissus et organes, dont la plus grande partie du système nerveux périphérique. Parmi ces cellules, les cellules de Schwann (CS) sont cellules gliales du système nerveux périphérique capables de produire la gaine de myéline autour des neurones, dont elles favorisent la survie, le fonctionnement et la régénération. En particulier les CS permettent la réparation des lésions nerveuses en éliminant les débris cellulaires et en stimulant la régénération des fibres nerveuses.

 


De précédentes tentatives, sans succès : Le Dr Zeng Xianmin de l'Institut Buck pour la recherche sur le vieillissement (Californie) rappelle que la plupart des recherches réalisées à ce jour sur le développement neural ont été menées sur l’animal car les cellules de la crête neurales humaines sont difficiles à obtenir en raison de leur caractère transitoire. Des recherches ont déjà  tenté la production de cellules NC à partir de cellules souches embryonnaires (CSEh- human embryonic stem cells), mais n’ont pas abouti à un nombre suffisant cellules et la plupart ne se différenciaient pas correctement.

 

 

Les chercheurs parviennent à générer un grand nombre de cellules NC : Dans cette étude, l'équipe du Dr Zeng, en collaboration avec des chercheurs de la Johns Hopkins, de l'Université Brigham Young et des National Institutes of Health (NIH) a cultivé les CSEh avec une combinaison de facteurs de croissance et est parvenue non seulement à générer un grand nombre de cellules NC qui peuvent être purifiées pour une utilisation dans la recherche, cultivées in vitro et congelées sans perdre leur capacité de différenciation. En utilisant un milieu de culture spécifique, les chercheurs sont parvenus à générer et puis à développer une population presque pure de cellules de Schwann se sont montrées capables, sur le rat, d’accomplir leur fonction de myélisation. Cette procédure capable d’isoler et de cultiver des cellules NC à partir de cellules souches pluripotentes induites (iPSCs), va considérablement faciliter l’étude du mécanisme de la maladie mais aussi permettre de développer de nouvelles thérapies.

Le Dr Anthony Atala, rédacteur en chef de la revue Stem Cells Translational Medicine, également directeur de l'Institut Wake Forest de médecine régénérative, confirme que c’est une étape essentielle vers la création d'un modèle cellulaire fiable de cellules de la crête neurale qui permet de produire un grand nombre de cellules avec un potentiel important en thérapie cellulaire ou encore pour tester de nouveaux médicaments.

 

 

Source: STEM CELLS



25/04/2012
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 101 autres membres