SCLÉROSE en plaques : Est-il possible "d'inverser" le cours de la maladie ?

SCLÉROSE en plaques : Est-il possible "d'inverser" le cours de la maladie ?

   Est-il possible "d'inverser" le cours de la maladie ? et de régénérer la myéline atteinte par la sclérose en plaques (SEP) ? Les chercheurs britanniques des universités de Cambridge et d'Edimbourg (U.K.) viennent d’identifier, sur l’animal, un mécanisme essentiel qui pourrait bien inciter les cellules souches du cerveau à réparer les gaines de myéline atteintes par la maladie. Les résultats de cette recherche, publiés dans l’édition du 5 décembre de la revue Nature Neuroscience ouvrent l’espoir de nouvelles thérapies qui pourraient inverser les dommages causés par la SEP.

La SEP est une maladie auto-immune dont l’évolution est difficile à prévoir. Elle touche environ 2,5 millions de patients dans le monde, dont 80.000 en France et 100.000 personnes au Royaume-Uni. Inflammation d’abord focale du SNC, marquée par la constitution de plaques de démyélinisation dans la substance blanche, visibles à l’IRM, la maladie se diffuse rapidement à tout le cerveau et entraîne une atteinte irréversible de la gaine de myéline des fibres nerveuses.

Les auteurs de l’étude suggèrent que leurs résultats permettront de développer de nouvelles thérapies, capables de favoriser la réparation de la myéline dans la sclérose en plaques. Le Professeur Robin Franklin, directeur du « Centre for Myelin Repair » de l'Université de Cambridge, explique que «  les thérapies pour réparer les dommages de la SEP sont le principal chaînon manquant dans le traitement de la sclérose en plaques". Dans cette étude, dit-il "nous avons identifié un moyen par lequel les cellules souches du cerveau peuvent être incitées à entreprendre cette réparation, ouvrant la voie au développement d’un nouveau médicament de régénération pour cette maladie dévastatrice. "

Le Pr. Charles Constant, de la Société de la SEP de l'Université d'Edimbourg résume : "L’objectif de notre recherche est non seulement de ralentir la progression de la SEP mais d’inverser la maladie ».


Source : Eurekalert « Study reveals new possibility of reversing damage caused by MS »



08/12/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres