Mon traitement actuelle le TYSABRI.

LE TYSABRI ET MOI


Depuis le mois de juin 2008 je suis un nouveau traitement avec du TYSABRI , je fait ce traitement a l'hôpital nord D AMIENS dans la somme , dans le service de neurologie du docteur ALKLED pour moi se docteur est un toubib formidable au premier abord il est un peut froid mais je peut vous dire que c'est un très bon toubib et une personne très humaine pour le reste du service je tiens a remercier tous particulièrement les personnes soignante car elles sont au top , très gentilles, très humaine, très patiente (je peut vous dire que part moment il en faut une sacrée dose), et en plus très concerner par ce quelle fonts pour conclure je peut dire quelle sont de très bonne infirmières et en plus elles ne regardent pas les heures quelles fonts , ont leurs en demande de plus en plus avec de moins en moins de moyens il est vrai qu'il faut faire des économies mais je pense que l'ont pourraient plutôt faire des économies sur le trains de vie de nos hommes politique plutôt que sur les soins des personnes qui en ont besoins mais cela est une autre histoire, donc encore merci à toutes ses personnes de bonne volontés. 

Pour reparler du sujet principal le TYSABRI j'ai été le premier à faire l'injection de TYSABRIE sur AMIENS cela c'est pas trop mal passer pour une première , car il faut le temps de mettre en place le traitement est dans mon cas tous n'était pas tout a fait prêt mais la gentillesse du personnel soignent nous fait tout de suite oublier les petits soucies .

Avent la mise en place du traitement il faut faire quelques petits examens en premier rencontre avec le neurologue responsable du traitement et les infirmières pour un premier contacte puis prise de sang , radios, IRM ,et autres .

Donc quand on rentre dans les conditions requise pour le traitement on passe a la première injection l'injection du TYSABRI dure une heure puis une heure de rinçage et une heure de surveillance et une petite invitation à dîner et houps on est repartis chez soi , donc pas trop de contrainte sachant que cela ne se renouvelle que tous les quatre semaines .

Pour les effets secondaire pas plus de problèmes a part la première un peu de douleurs , maux de tête , courbatures , nausées , et autres pour les injections suivantes que des maux de tête alors je prend 1g de paracétamol et 400 mg d'ibuprofène avant l'injection et une autre dose 6h après puis une bonne nuit les petits .

Depuis que je fait le traitement de TYSABRI mon état de santé ne c est pas trop aggravée je n'es fait qu'une seule poussée aux lieu de cinq pour un laps de temps identique par contre j'ai de nouveaux petits problème , prostate , vessie , intestin , la mémoire qui ne s'arrange pas et la fatigue qui s'intensifie , mais sans le traitement a la vitesse ou ma santé se dégradée je pense que cela aurait été pire.

Pour fermé ce chapitre le traitement me convient parfaitement en espèrent que mon organisme le tolère le plus longtemps possible.

Je précise que ce que je relate a propos de mon traitement ne concerne que moi et que tous le monde peut avoir une réaction différente.

Donc si d'autres personne veulent donner leurs propres expérience vis-à-vis du traitements , je les remercie de laissaient un commentaire pour en faire profiter tous le monde.

 

Je laisse sur mon blog quelques renseignement concernant le traitement par TYSABRI.

SOURCE: NOTICE DU TYSABRI est expériences personnel du traitement .

 

Petite carte que vous devais normalement avoir sur vous.

 

Non du patient:

Médecin neurologue traitant :

Nom

Téléphone:

Cette carte contient d'importantes informations sur la sécurité d'utilisation du TYSABRI ; vous devez en prendre connaissance avant de commencer le traitement et au cours du traitement par TYSABRI.

 

AVANT DE DÉBUTER LE TRAITEMENT PAR TYSABRI.

°Vous ne devez pas être traité par TYSABRI si vous présentez un trouble grave de votre système de dèfense immunitaire.

°Au cours du traitement par TYSABRI , vous ne devez prendre aucun autre traitement de fond pour traiter votre sclèrose en plaques.

 

AU COURS DU TRAITEMENT PAR TYSABRI .

1.Des cas d'infection cérébrale rare appelée LEMP (leucoencéphalopathie multifocale progressive) ont été rapportés chez des patients traités par TYSABRI.

Cette infection est grave et peut conduire au décés.

° Les symptômes de LEMP peuvent être semblables à une poussée de SEP . Par conséquent, si vous pensez que votre SEP s'aggrave ou si vous remarquez de nouveaux symptômes, vous devez en parler à votre médecin dés que possible.

° Discutez de votre traitement avec votre entourage ou avec le personnel soignant.Ils pourraient remarquer de nouveaux symptômes que vous-même pourriez ne pas remarquer.

 

2. D'autres infections graves peuvent aussi survenir sous

TYSABRI . prenenez votre médecin dés que possible si vous pensez avoir une infection et motrez-lui la carte ainsi que la notice.

Les symptômes d'infesctions peuvent être notament:

                                                 -fièvre inexpliquée,         -céphalées,

-diarrhée sévère,            -nuque raide,

     -essoufflement,              -perte de poids,

-vertiges prolongés,           -lassitude. 

CONSERVEZ cette carte avec vous pendant toute la durée du traitement par TYSABRI et pendant 6 mois après administration de la dernière dose de TYSABRIcar des effets secondaires peuvent se produire même après l'arrêt du traitement par TYSABRI.

MONTREZ cette carte à tous les médecin en charge de votre traitement et pas uniquement à votre neurologue .

CONSULTEZ le notice de TYSABRI pour plus d'informations.

 

NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR

TYSABRI 300 mg solution à diluer pour perfusion

Natalizumab

Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant d'utiliser ce médicament.

En plus de cette notice, vous recevrez une carte patient comportant des informations importantes relatives à la sécurité d'utilisation de TYSABRI ; vous devez prendre connaissance de ces informations avant de débuter le traitement et également pendant le traitement par TYSABRI (prononcez ti-za-bri).

- Gardez cette notice ainsi que la carte d'alerte patient, vous pourriez avoir besoin de les relire.

- Il est important que vous conserviez cette carte avec vous pendant le traitement et pendant les 6 mois suivant l'administration de la dernière dose de TYSABRI car des effets secondaires peuvent se produire même après l'arrêt du traitement.

- Si vous avez d'autres questions, demandez plus d'informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

- Cette notice vous explique les effets indésirables qui apparaissent parfois sous TYSABRI. Si vous présentez un effet indésirable inquiétant ou si vous remarquez un effet indésirable non mentionné dans cette notice, parlez-en à votre médecin, à votre infirmière ou à votre pharmacien.

Dans cette notice :

1. Qu'est ce que TYSABRI et dans quel cas est-il utilisé

2. Quelles sont les informations à connaître avant d'utiliser TYSABRI

3. Comment utiliser TYSABRI

4. Quels sont les effets indésirables éventuels

5. Comment conserver TYSABRI

6. Informations supplémentaires

 

1. QU'EST-CE QUE TYSABRI ET DANS QUEL CAS EST-IL UTILISE.

TYSABRI est utilisé pour traiter la sclérose en plaques (SEP).

Les symptômes de SEP peuvent varier d'un patient à l'autre et il est possible que vous ne présentiez aucun des symptômes décrits ici, notamment : troubles de la marche, engourdissement du visage, des bras ou des jambes, problèmes de vue, fatigue, sensation de déséquilibre ou d'étourdissement, problèmes urinaires et intestinaux, difficultés à penser et à se concentrer, dépression, douleur aiguë ou chronique, problèmes sexuels, ainsi que raideurs et spasmes musculaires. L'aggravation de ces symptômes est une récidive (ou poussée de SEP). Elle peut être brutale, avec apparition des symptômes en quelques heures, ou progressive, évoluant sur plusieurs jours. Les symptômes s'améliorent ensuite progressivement (phénomène qualifié de rémission).

La SEP provoque une inflammation du cerveau, susceptible d'endommager les cellules nerveuses. La substance active de TYSABRI est le natalizumab, une protéine comparable à vos propres anticorps.

Elle arrête les cellules à l'origine de l'inflammation cérébrale, diminuant ainsi les lésions nerveuses associées à la SEP.

Au cours des études cliniques, TYSABRI a réduit de moitié la progression des effets invalidants de la SEP et a également diminué de deux-tiers environ le nombre de poussées de SEP. Cependant, TYSABRI ne peut pas réparer les dommages qui ont été provoqués par la maladie. Par conséquent, lorsque vous serez traité par TYSABRI, vous ne constaterez peut-être pas d'amélioration mais le traitement par TYSABRI pourra empêcher l'aggravation de votre maladie.

Il est essentiel de continuer votre traitement aussi longtemps que vous et votre médecin pensez qu'il est utile.

 

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT D'UTILISER TYSABRI.

Avant de débuter le traitement par TYSABRI, il est primordial de discuter avec votre médecin des bénéfices que vous pouvez attendre de ce traitement ainsi que des risques éventuels qui lui sont associés.

 

N'utilisez jamais TYSABRI.

Si vous êtes allergique (hypersensible) au natalizumab ou à l'un des autres composants contenus

dans TYSABRI (voir les composants en rubrique 6).

Si votre médecin a diagnostiqué une LEMP (leucoencéphalopathie multifocale progressive), qui est une infection rare du cerveau.

Si vous avez des perturbations graves du système immunitaire (dues à une maladie, telle que

leucémie ou infection à VIH, ou dues à un médicament que vous prenez ou avez pris).

Si vous prenez des médicaments ne devant pas être utilisés avec TYSABRI (voir rubrique

« Utilisation d'autres médicaments » ci-dessous).

Si vous avez un cancer (sauf s'il s'agit d'un cancer de la peau de type baso-cellulaire).

Si vous êtes âgé(e) de moins de 18 ans.

 

 

Faites attention avec TYSABRI

Des cas d'infection cérébrale rare appelée LEMP (leucoencéphalopathie multifocale progressive) ont été rapportés chez des patients traités par TYSABRI. Cette leucoencéphalopathie entraîne généralement un handicap sévère ou le décès.

Les symptômes de LEMP peuvent être similaires à une poussée de SEP. Par conséquent, si vous devez en parler à votre médecin dès que possible.

Discutez de votre traitement avec votre conjoint ou avec le personnel soignant. Ils pourraient voir de nouveaux symptômes que vous n'avez pas remarqués vous-même.

Des infections graves peuvent survenir sous TYSABRI. En cas d'infection ou si vous développez des symptpensez que votre SEP s'aggrave ou si vous remarquez de nouveaux symptômes, vous ômes tels qu'une fièvre inexpliquée, une diarrhée sévère, des vertiges / céphalées / raideur de la nuque prolongés, une perte de poids ou une lassitude, ou d'autres symptômes potentiellement associés à une infection pendant votre traitement par TYSABRI, vous devez en parler à votre médecin dès que possible et lui montrer la carte patient, ainsi que cette notice.

Vous trouverez également ces informations sur la carte patient qui vous a été remise par votre médecin. Il est important que vous conserviez cette carte.

 

 

Utilisation d'autres médicaments

Si vous prenez ou avez pris récemment un autre médicament, y compris un médicament obtenu sans ordonnance, parlez-en à votre médecin. Il est possible que vous ne puissiez pas recevoir le traitement par TYSABRI si vous prenez des médicaments agissant sur votre système immunitaire.

 

 

 

Grossesse et allaitement

Vous ne devez pas utiliser TYSABRI si vous êtes enceinte, sauf si vous en avez discuté au préalable avec votre médecin. Veillez à informer immédiatement votre médecin de toute grossesse en cours, suspectée ou envisagée.

Vous ne devez pas allaiter pendant le traitement par TYSABRI. Vous devrez discuter avec votre médecin du choix d'allaiter ou d'être traitée par TYSABRI.

Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout autre médicament.

 

Conduite de véhicules et utilisation de machines

TYSABRI ne devrait pas avoir d'effet sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines. Si vous êtes concerné(e), discutez-en avec votre médecin.

 

 

3. COMMENT UTILISER TYSABRI

TYSABRI sera préparé et administré par un médecin.

Les instructions relatives à la préparation et l'administration de TYSABRI sont fournies à la fin de cette notice à l'attention des professionnels de santé.

La posologie chez l'adulte est de 300 mg, administrés une fois toutes les 4 semaines.

TYSABRI doit être dilué avant son administration. TYSABRI vous sera administré sous forme de perfusion intraveineuse, généralement posée au niveau du bras. Cette perfusion durera 1 heure.

Quelques patients ont présenté une réaction allergique à TYSABRI. Votre médecin vérifiera l'absence de réactions allergiques pendant la perfusion et dans l'heure qui suit la fin de la perfusion.

Il est essentiel de continuer votre traitement aussi longtemps que vous et votre médecin pensez qu'il est utile. Il est très important de ne pas interrompre le traitement par TYSABRI, en particulier dans les tout premiers mois du traitement. En effet, les patients ayant reçu une ou deux perfusions de TYSABRI suivies d'une période d'arrêt de traitement de trois mois ou plus sont plus à risque de présenter une réaction allergique lors de la reprise du traitement.

Si vous oubliez une prise de TYSABRI

Si vous n'avez pas pu bénéficier de votre administration habituelle de TYSABRI, prévoyez avec votre médecin de recevoir le traitement dès que possible. Vous reprendrez ensuite votre traitement et aurez une perfusion de TYSABRI toutes les 4 semaines.

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS

Comme tous les médicaments, TYSABRI peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tous les patients.

Si vous remarquez des effets indésirables qui vous inquiètent, y compris des effets non mentionnés

dans cette notice, veuillez en informer votre médecin, votre pharmacien ou votre infirmière dès que possible.

Signalez immédiatement à votre médecin ou à votre infirmière si vous remarquez un des signes suivants:

Signes d'allergie à TYSABRI, pendant ou peu après la perfusion:

Éruption et démangeaisons (urticaire)

OEdème du visage, des lèvres ou de la langue

Difficultés respiratoires.

Signes évocateurs d'éventuels troubles hépatiques:

Jaunisse (coloration jaune de la peau ou du blanc des yeux)

Urines anormalement foncées.

TYSABRI peut également avoir d'autres effets indésirables.

Ces effets indésirables sont listés ci-dessous par ordre de fréquence d'apparition au cours des études cliniques :

Effets indésirables fréquents

pouvant survenir chez moins de 10 patients sur 100 :

Infection urinaire

Mal de gorge et écoulement nasal

Frissons

Éruption et démangeaisons (urticaire)

Maux de tête

Sensations vertigineuses

Nausées

Vomissements

Douleurs articulaires

Fièvre

Fatigue.

 

Effets indésirables peu fréquents

pouvant survenir chez moins de 1 patient sur 100 :

Allergie sévère (hypersensibilité).

 

Effets indésirables rares :

Infections inhabituelles (appelées « infections opportunistes »)

Leucoencéphalopathie multifocale progressive (LEMP), une infection rare du cerveau.

 

Que devez-vous faire si vous constatez une aggravation de votre SEP ou l'apparition de nouveaux symptômes ?

 

Des cas d'infections cérébrales rares appelées LEMP (leucoencéphalopathie multifocale progressive)

ont été rapportés chez des patients traités par TYSABRI. Cette maladie entraîne généralement un handicap sévère ou le décès.

Les symptômes de LEMP peuvent être comparables à une poussée de SEP.

Par conséquent, si vous pensez que votre SEP s'aggrave ou si vous remarquez de nouveaux

symptômes, vous devez en parler à votre médecin dès que possible.

Discutez de votre traitement avec votre conjoint ou le personnel soignant. Ils pourraient voir de

nouveaux symptômes que vous-même n'avez pas remarqués.

Des infections graves peuvent survenir sous TYSABRI. Les symptômes d'infections comportent les

signes suivants :

- fièvre inexpliquée

- diarrhée sévère

- essoufflement

- vertiges prolongés

- céphalées

- nuque raide

- perte de poids

- lassitude.

Parlez à votre médecin dès que possible si vous pensez avoir une infection.

Montrez la carte d'alerte patient ainsi que cette notice à tout médecin impliqué dans votre traitement et pas uniquement à votre neurologue.

.Vous trouverez également ces informations sur la carte d'alerte patient fournie par votre médecin.

TYSABRI sera-t-il toujours efficace ?

Chez certains patients recevant TYSABRI, les défenses naturelles de l'organisme finissent par empêcher TYSABRI d'agir correctement (car l'organisme produit des anticorps dirigés contre TYSABRI). Votre médecin pourra vérifier si c'est le cas en dosant ces anticorps dans votre sang et arrêtera le traitement par TYSABRI, si nécessaire.

 

5. COMMENT CONSERVER TYSABRI

Tenir hors de la portée et de la vue des enfants.

 

Flacon non ouvert :

À conserver au réfrigérateur (entre 2°C et 8°C).

Ne pas congeler.

Conserver le flacon dans son emballage de façon à le protéger de la lumière.

Ne pas utiliser TYSABRI après la date de péremption mentionnée sur l'étiquette et la boîte.

 

Solution diluée :

Après dilution, une utilisation immédiate est recommandée. Si le produit n'est pas administré immédiatement, la solution diluée doit être conservée à une température de 2 à 8 °C et être perfusée dans les 8 heures suivant sa dilution.

Ne pas utiliser TYSABRI si vous remarquez la présence de particules dans le liquide et/ou une coloration du liquide dans le flacon.

 

 

6. INFORMATIONS SUPPLEMENTAIRES

Que contient TYSABRI

Chaque flacon de 15 ml de solution à diluer pour perfusion contient 300 mg de natalizumab (20 mg/ml).

Les autres composants sont :

Phosphate de sodium, monobasique, monohydraté

Phosphate de sodium, dibasique, heptahydraté

Chlorure de sodium

Polysorbate 80 (E433)

Eau pour préparation injectable.

 

Qu'est-ce que TYSABRI et contenu de l'emballage extérieur

TYSABRI est un liquide transparent, incolore à légèrement opaque. Chaque boîte contient un flacon en verre.

TYSABRI doit être dilué avant son administration.

 

Titulaire de l'autorisation de mise sur le marché

Elan Pharma International Ltd.

Monksland

Athlone

County Westmeath

Irlande

 

Fabricant

Biogen Idec B.V.

Robijnlaan 8

NL-2132 Hoofddorp

Pays-Bas

Biogen Idec Denmark Manufacturing ApS

Biogen Idec Allé 1

DK-3400 Hillerød

Danemark

Pour toute information complémentaire concernant ce médicament, veuillez prendre contact avec le

représentant local du titulaire de l'autorisation de mise sur le marché. Ces informations sont fournies à

la fin de la notice.

 

België/Belgique/Belgien

Biogen Idec Belgium N.V./S.A.

Tél/Tel: ++32 2 219 12 18

 

Luxembourg/Luxemburg

Biogen Idec Belgium N.V./SA.

Tél/Tel: +32 2 219 12 18

 

България

ТП ЕВОФАРМА

Te

л.: +359 2 962 12 00

 

Magyarország

Gedeon Richter Plc.

Tel: +36 1 505 7032

 

Česká republika

Biogen Idec (Czech Republic) s.r.o.

Tel: +420 222 191 640

 

Malta

Interpharma Co. Ltd

Tel: +356 21354582

 

Danmark

Biogen Idec Denmark A/S

Tlf: +45 77 41 57 88

 

Nederland

Biogen Idec International B.V.

Tel: +31 20 542 2000

 

Deutschland

Biogen Idec GmbH

Tel: +49 (0) 89 99 6170

 

Norge

Biogen Idec Norway AS

Tlf: +47 23 12 05 08

 

Eesti

Richter Gedeon Eesti filiaal

Tel: +372 742 0200

 

Österreich

si vous avez apprécier cet article il serait gentil de me laisser un commentaire , merci beaucoup.


27/06/2008
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres