Mon premier traitement le COPAXONE




COPAXONE.
Le premier de mes traitementS.





Mon tout premier traitement fut le COPAXONE mon neurologue me la proposé des la deuxième poussées il y a quatre ans (en 2004) une éternité déjà , avec de très mauvais souvenir et des nouvelles qui s'enchaines et qui été de plus en plus mauvaises surtout cas se moment précis  je découvrais la SEP un nouveau monde s'ouvrais sur moi , beaucoup de questions et pas beaucoup de réponses mais enfin ceci et une autre histoire.

Bon pour le COPAXONE l'idée n'était pas mauvaise et  je n'avais pas non plus beaucoup de choix alors comme j'aime l'aventure (lol)  je signe le  protocole ,le neurologue ma laissait un mois pour me décidé et pour avoir l'aval de la sécu .

Ce que je regrette le plus et que je reproche un peu aussi , s'est que l'on ma donné ma valisette une ordonnance et puis voila  débrouille toi , heureusement j'ai un pharmacien qui et aussi un ami qui s'est senti concerner il a bien voulu me montrait comment faire les injections , donc il ma fait les quatre premières injections en passent je t'e remercie Frédérique pour l'aide que tu ma apporter.

Comme effets secondaire je n'avais que des rougeurs et des démangeaisons et puis a par la contrainte d'une injection par jour  et a des endroits bien précis  tous se passais bien  (malheureusement le traitement n'a pas marcher sur moi ou peu. donc on la abandonner), mais  j'avais le bonheur de toujours travaillais dans ma petite boutique ( une animalerie) ou je me plaisait bien et même très bien.

Petite anecdote quand on ma donnais ma sacoche avec la stylo pour les injections  ,trois jours après on ma envoyé un nouveau stylo car le premier  cassé les seringues en verre, le stylo était mal adapter pour les seringues heureusement le labo a vite réagis .

Sur cette article je vous mais en ligne la notice que j'ai obtenue avec ma valisette et mon traitement.


Je précise que se que je note sur cette article ne concerne que mon cas personnel et mon vécu et qu'il ne tiens pas d'avis médical ,que seul votre neurologue ou votre médecin traitent peuvent  vous donnez des conseils  et des directions a prendre pour suivre votre traitement.


je remercie tous les laboratoires et les chercheurs qui  nous proposes de nouveaux traitements , je remercie aussi les donateurs qui font avancés la recherche avec leurs dons.



COPAXONE
20mg/ml , solution injectable en seringue préremplie
Acétate de  glatiramère


notice

Concerne les médicaments pouvant être obtenus uniquement sur ordonnance :


Lisez attentivement l'intégralité de cette notice avant d'utiliser ce médicament. Elle contient des informations importantes sur votre traitement.
 Si vous avez d'autres questions, si vous avez un doute, demandez plus d'informations à votre médecin ou à votre pharmacien.
 Ce médicament vous a été personnellement prescrit.
 Ne le donnez jamais à quelqu'un d'autre, même en cas de symptômes identiques, car cela pourrait lui être nocif. Gardez cette notice, vous pourriez avoir besoin de la relire.



Dénomination du médicament
COPAXONE 20 mg/ml, solution injectable en seringue préremplie
Liste complète des substances actives et des excipients
 La substance active est:
Glatiramère base.................................................................................................... 18 mg
sous forme d'acétate de glatiramère*.................................................................... 20 mg
Pour une seringue préremplie.
* L'acétate de glatiramère est l'acétate d'un polypeptide synthétique composé de 4 acides aminés naturels : acide L-glutamique, L-alanine, L-tyrosine et L-lysine avec une fraction molaire moyenne de respectivement 0,129 - 0,153, 0,392 - 0,462, 0,086 - 0,100 et 0,300 - 0,374. Le poids moléculaire moyen de l'acétate de glatiramère est compris entre 5 000 et 9000 daltons.
Les séquences en acides aminés sont non définies et aléatoires.
 Les autres composants sont :
mannitol, eau pour préparations injectables.
Nom et adresse du titulaire de l'autorisation de mise sur le marché et du titulaire de l'autorisation de fabrication responsable de la libération des lots, si différent
Titulaire/Exploitant

TEVA Pharma SA
Immeuble Palatin 1
1, cours du Triangle
92936 PARIS LA DEFENSE CEDEX
Fabricant
ORPHAHELL
Industrieweg 21
3640 AD MIJDRECHT
PAYS-BAS

1. QU'EST-CE QUE COPAXONE 20 mg/ml, solution injectable en seringue préremplie ET DANS QUEL CAS EST-IL UTILISÉ ?
Forme pharmaceutique et contenu ; classe pharmacothérapeutique
Ce médicament se présente sous forme d'une solution injectable en seringue préremplie de 1ml, boîte de 28.

Indications thérapeutiques

Ce médicament est indiqué pour réduire la fréquence des poussées chez les patients ambulatoires (c'est-à-dire qui peuvent marcher seuls) atteints de sclérose en plaques évoluant par poussée de type récurrente/rémittente caractérisée par au moins deux poussées récurrentes de troubles neurologiques au cours des deux années précédentes.
Ce médicament n'est pas indiqué dans le traitement des formes progressives d'emblée ou secondairement progressives de sclérose en plaques.
2. Quelles sont les INFORMATIONS NÉCESSAIRES AVANT D'UTILISER COPAXONE 20 mg/ml, solution injectable en seringue préremplie ?
Liste des informations nécessaires avant la prise du médicament
La prescription de ce médicament n'est possible que par un spécialiste en neurologie, ce médicament nécessitant une surveillance particulière pendant le traitement.

Contre-indications

N'utilisez jamais COPAXONE 20 mg/ml, solution injectable en seringue préremplie en cas : d'allergie connue à l'un des composants du médicament.
En cas de doute, il est indispensable de demander l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

Précautions d'emploi ; mises en garde spéciales
Précautions particulières à prendre avec COPAXONE 20 mg/ml, solution injectable en seringue préremplie

Ce médicament est destiné à l'adulte exclusivement.

Du fait de la conception du produit, il existe une variabilité potentielle importante dans sa composition qui pourrait également entraîner une variabilité sur le plan de son efficacité et de sa sécurité d'emploi. Il est donc recommandé de prévenir votre médecin en cas d'apparition d'éventuels effets indésirables non mentionnés dans cette notice.

La seule voie d'administration recommandée est la voie sous-cutanée. Ne jamais administrer par voie intraveineuse ou intramusculaire. L'auto-administration par le patient n'est possible qu'après un apprentissage de la technique d'administration dispensé par un personnel de santé (voir rubrique 3. COMMENT UTILISER COPAXONE 20 mg/ml, solution injectable en seringue préremplie ?).
Conformément aux explications de votre médecin, dans les minutes suivant l'injection de Copaxone, une réaction peut survenir faisant apparaître au moins l'un des symptômes suivants : vasodilatation (bouffée vasomotrice), oppression thoracique, dyspnée (difficulté respiratoire), palpitations ou tachycardie (accélération du rythme cardiaque). Ces réactions sont généralement transitoires et disparaissent spontanément sans autre séquelle. Si un effet indésirable sévère survient, vous devez arrêter le traitement et contacter votre médecin ou un service médical d'urgence.

De rares cas de convulsions et/ou de réactions allergiques graves (réactions anaphylactoïdes) ou allergiques telles que bronchospasme (gêne respiratoire) ou urticaire ont été rapportés. Prévenir immédiatement un médecin ou un service médical d'urgence.

Si vous avez une insuffisance rénale ou des troubles cardiaques, prévenez votre médecin afin qu'il en tienne compte dans l'instauration et le suivi de votre traitement.

En cas de doute, ne pas hésiter à demander l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

Interactions avec les aliments et les boissons
Sans objet

Utilisation pendant la grossesse et l'allaitement
Grossesse - Allaitement

L'utilisation de ce médicament est déconseillée, sauf avis contraire de votre médecin, pendant la grossesse.

Si vous découvrez que vous êtes enceinte pendant le traitement, consultez rapidement votre médecin : lui seul pourra adapter le traitement à votre état.
D'une façon générale, il convient, au cours de la grossesse ou de l'allaitement, de toujours demander l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien avant d'utiliser un médicament.

Sportifs
Sans objet.

Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules ou à utiliser des machines
Sans objet.

Liste des excipients à effet notoire
Sans objet.

Interaction avec d'autres médicaments

Prise ou utilisation d'autres médicaments :
Ne pas mélanger Copaxone 20 mg/ml à d'autres produits dans la seringue.
Veuillez indiquer à votre médecin ou à votre pharmacien si vous prenez ou avez pris récemment un autre médicament, même s'il s'agit d'un médicament obtenu sans ordonnance.

3. COMMENT UTILISER COPAXONE 20 mg/ml, solution injectable en seringue préremplie ?

Instructions pour un bon usage

Comme votre médecin vous l'a expliqué, vous pouvez être amené à vous injecter vous-même Copaxone 20 mg/ml. Aussi, vous devez recevoir toutes les instructions nécessaires avant de réaliser vous-même les injections de Copaxone 20 mg/ml. Un apprentissage sera effectué en présence d'un médecin ou d'une infirmière. Les instructions pour la réalisation de l'injection par voie sous cutanée vous seront expliquées. Un personnel de santé habilité restera près de vous pendant que vous réaliserez votre première injection et pendant une demi-heure après l'injection pour s'assurer que vous n'avez aucun problème. Lisez attentivement les instructions d'utilisation avant d'utiliser seul Copaxone 20 mg/ml.

Posologie

La posologie recommandée est d'une injection quotidienne de Copaxone 20 mg/ml (quantité correspondant à une seringue préremplie) administrée par voie sous-cutanée stricte.
Dans tous les cas, se conformer strictement à l'ordonnance de votre médecin. Ne modifiez jamais la dose prescrite sans avoir préalablement consulté votre médecin.
Mode et/ou voie(s) d'administration
Mode et voie d'administration
Copaxone 20 mg/ml doit être injecté par voie sous-cutanée stricte (Cf. "Instructions pour l'utilisation" ci-dessous). N'hésitez pas à demander des précisions à votre médecin.

Instructions pour l'utilisation

Copaxone 20 mg/ml se présente en seringues préremplies prêtes à l'emploi.
Chaque seringue préremplie est à usage unique.
Ne jamais utiliser les seringues préremplies plus d'une fois. Ne pas jeter les seringues usagées dans la poubelle de la maison mais les jeter dans un récipient spécifique, selon la recommandation de votre médecin.
Choisissez un site d'injection différent chaque jour, afin de réduire les risques d'irritation ou de douleur au point d'injection.
1. Avant de préparer l'injection, assurez-vous d'avoir tout le matériel nécessaire :
* Une seringue préremplie de Copaxone 20 mg/ml.
* Des compresses imbibées d'alcool.
* Un récipient pour jeter les seringues, les compresses et les aiguilles usagées.

2. Sortez une seule seringue préremplie du réfrigérateur et laisser la dans son conditionnement à température ambiante au moins 20 minutes afin que la solution atteigne la température ambiante. Laisser les autres seringues préremplies au réfrigérateur.

3. Lavez-vous soigneusement les mains à l'eau et au savon.

4. Ouvrez l'emballage de la seringue stérile en décollant le papier du film plastique stratifié transparent.

5. Inspectez la solution, si elle contient des particules, jetez-la et recommencez à l'étape no'1 en utilisant une nouvelle seringue préremplie.

6. Il est important de changer chaque jour de site d'injection pour diminuer le risque de survenue de réaction locale.
Choisissez un site d'injection, selon le schéma de la figure 1. Les sites pour auto-injection comprennent l'abdomen, les hanches et les cuisses.
Abdomen: ne pas injecter à moins de 5 cm du nombril.
Hanches: piquez les parties supérieures, extérieures ou arrières.
Cuisses: piquez le milieu ou l'extérieur.



Fig. 1

Une infirmière ou une aide pourra piquer au dos des bras.

7. Nettoyez le site d'injection avec une compresse imbibée d'alcool. Laissez sécher à l'air.

8. Saisir la seringue comme vous le feriez d'un stylo.

9. Retirer l'embout de protection de l'aiguille.

10. Assurez-vous qu'il n'y a pas de bulles d'air dans la seringue. S'il y en a, tapotez doucement pour faire remonter les bulles. Puis, lentement appuyez sur le piston pour expulser l'air par l'aiguille.

11. Pincez doucement la peau entre le pouce et l'index (figure 2).

Fig. 2

10. Piquez l'aiguille perpendiculairement à la peau (figure 3). Injectez le médicament en poussant régulièrement le piston jusqu'à ce que la seringue soit vide.




Fig. 3

11. Retirez aussitôt la seringue et l'aiguille et maintenez une compresse imbibée d'alcool sur le site d'injection.

12. Jetez la seringue, l'aiguille et la compresse dans un récipient de sécurité.
Fréquence d'administration
Fréquence et moment auquel le médicament doit être administré
L'intervalle entre chaque injection doit être de 24 heures.
Suivre strictement la prescription initiale.

Durée du traitement

Suivre strictement la prescription initiale.
Symptômes et instructions en cas de surdosage
Si vous avez utilisé plus de COPAXONE 20 mg/ml, solution injectable en seringue préremplie que vous n'auriez dû, prévenez immédiatement votre médecin.
Instructions en cas d'omission d'une ou de plusieurs doses
Conduite à tenir en cas d'omission d'une ou plusieurs doses: si vous oubliez l'injection de Copaxone 20 mg/ml à l'heure exacte, injectez le produit dès que vous y pensez mais ne doublez pas la dose. Prenez la dose suivante 24 heures plus tard.

Risque de syndrome de sevrage
Sans objet.

4. QUELS SONT LES EFFETS INDÉSIRABLES ÉVENTUELS?

Description des effets indésirables
Comme tous les médicaments, COPAXONE 20 mg/ml, solution injectable en seringue préremplie est susceptible d'avoir des effets indésirables:
Dans les minutes qui suivent l'injection, peut survenir de façon inconstante et non prévisible, une réaction transitoire pouvant comporter une vasodilatation (bouffée vasomotrice), une sensation d'oppression thoracique, des palpitations, une tachycardie (accélération du rythme cardiaque) ou une dyspnée (difficulté respiratoire). Dans la majorité des cas, ces réactions sont transitoires et disparaissent spontanément. Si un effet indésirable sévère survient, vous devez arrêter le traitement et contacter votre médecin ou un service médical d'urgence.
Des réactions locales aux sites d'injection peuvent survenir telles que rougeur, induration, douleur, œdème, démangeaisons, inflammation et nécrose (rare). Parlez-en à votre médecin.

Des effets généraux ont été observés tels : douleurs articulaires , rash, transpiration, augmentation de la taille des ganglions, tremblements, œdèmes des membres, œdème de la face, syncope, asthénie, nausées, augmentation du tonus musculaire et céphalées. Prévenez votre médecin.

Enfin, de rares cas de convulsions et/ou de réactions allergiques graves (réactions anaphylactoïdes) ou allergiques telles que bronchospasme (gêne respiratoire) ou urticaire ont été rapportés. Prévenez immédiatement un médecin ou un service médical d'urgence.

Par ailleurs, dans de rares cas, une modification du nombre des globules blancs dans le sang et une augmentation des enzymes du foie peuvent survenir.

De plus, la variabilité potentielle importante de la composition du produit inhérente à sa conception pourrait entraîner une variabilité sur le plan de son efficacité et de sa sécurité d'emploi.

 Aussi, si vous remarquez des effets indésirables non mentionnés dans cette notice, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

5. COMMENT CONSERVER COPAXONE 20 mg/ml, solution injectable en seringue préremplie?

Ne laisser ni à la portée ni à la vue des enfants.

Conditions de conservation et date de péremption

Ne pas dépasser la date limite d'utilisation figurant sur le conditionnement extérieur.

Précautions particulières de conservation:

A conserver entre +2°C et +8°C (au réfrigérateur).
A conserver dans le conditionnement primaire d4origine, à l4abri de la lumière.
Ne pas congeler.
De manière ponctuelle, le produit peut être conservé pendant 7 jours maximum entre +15°C et +25°C. En cas de non-utilisation du produit conservé dans le conditionnement primaire d'origine pendant cette période, il doit être remis au réfrigérateur (entre +2°C et +8°C).
Si nécessaire, mises en garde contre certains signes visibles de détérioration
Ne pas utiliser ce médicament en cas de présence de particules.
La dernière date à laquelle cette notice a été approuvée est le mars 2006





Source : afssaps ( répertoire des spécialités pharmaceutiques)

si vous avez apprécier cet article il serait gentil de me laisser un commentaire , merci beaucoup.







27/07/2008
14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 103 autres membres