les traitements de fond

 

Les traitements de fond

 

Les traitements de fond , c’est à vie

Faux

Il n’y a pas de durée précise recommandée pour les traitements de fond dans la SEP. L’objectif de ces traitements actuellement utilisés pour lutter contre l’inflammation est de ralentir l’histoire naturelle de la maladie, de réduire le taux des poussées et de la progression du handicap à long terme. En pratique, une fois mis en route, ces traitements doivent être réévaluées tous les deux ans par le neurologue.

Si l’efficacité du traitement est considérée comme satisfaisante, celui-ci peut être poursuivi. On a aujourd’hui un recul de plus de 15 ans avec les traitements de fond, et un certain nombre de patients continuent d’en bénéficier .

 

Les traitements de fond suppriment complètement les poussées.

Faux

Les traitements de fond ne suppriment pas complètement et définitivement les poussées ils permettent d’en réduire la fréquence et la sévérité (moins de recours à une hospitalisation, moins de cures de corticothérapie). Ainsi ,la survenue d’une poussée ne signifie pas que le traitement suivi n’est pas efficace et elle ne doit pas amener à l’arrêter . Une consultation avec son médecin peut permettre à la personne atteinte de SEP de faire une mise au point sur son traitement et ses effets sur sa maladie.

 

Mon mari suit un traitement de fond pour la SEP et risque de devenir stérile

Faux

 

L’impact des traitements de fond sur la fertilité des hommes atteints de SEP est variable selon les produits utilisés. Certains d’entre eux sont associés à une diminution transitoire de la fertilité. Dans tous les cas, il est possible de réaliser une congélation du sperme avant la mise en route du traitement. Parlez-en à votre neurologue.



28/05/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 103 autres membres