Les 2 traitements expérimentaux sous forme orale de la sclérose en plaques de Novartis et de Merck KGaA pourraient révolutionner la prise en charge de la maladie

Les 2 traitements expérimentaux sous forme orale de la sclérose en plaques de Novartis et de Merck KGaA pourraient révolutionner la prise en charge de la maladie

3s-tablets11

Les 2 traitements expérimentaux sous forme orale de la sclérose en plaques de et de pourraient révolutionner la prise en charge de la maladie. Les deux traitements expérimentaux de la sclérose en plaques, le de et la ont démontré lors d’essais cliniques de phase 3, leurs efficacités à réduire les poussées et la fréquence des rechutes. Le , dans une étude clinique par rapport au traitement de référence l’interféron béta 1a  a montré une  efficacité clinique supérieure. Bien que les deux traitements aient des mécanismes d’actions différents, les 2 produits diminuent les défenses immunitaires créant des cas d’infections respiratoires et de l’herpès plus fréquentes que sous Avonex de Biogen Idec.

  a déposé en décembre 2009 un dossier d’enregistrement pour le auprès de l’Agence Européenne du médicament et de la FDA. Selon le Dr William Carroll, neurologue, les résultats cliniques de ces 2 traitements ouvrent de nouveaux horizons pour les malades. Ces deux traitements expérimentaux sont au minimum aussi efficaces que les traitements existants qui sont administrés par injection.

Le groupe allemand s’est cependant fait distancer aux Etats Unis après que son dossier d’enregistrement ait été refusé par la FDA, l’agence le jugeant incomplet. Le groupe doit resoumettre un dossier pour fin janvier.

Dans une étude clinique de phase 3 sur 2 ans comptabilisant 1300 patients atteints de sclérose en plaques randomisés pour recevoir la ou un placébo, la a permis de diminuer de plus de 50% la fréquence des rechutes et de diminuer de 30 % le risque de détérioration du handicap créé par la maladie par rapport au placébo.

Dans un essai clinique sur deux ans comptabilisant 1200 patients atteints de sclérose en plaque randomisés pour recevoir le ou un placébo, le a diminué le taux de rechute de 50% par rapport au Placebo. Par Guy Macy d’après Bloomberg et une analyse Pharmactua


source:  http://www.pharmactua.com



09/02/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres