La vitamine D pourrait prévenir la sclérose en plaques

La vitamine D pourrait prévenir la sclérose en plaques


Une interaction directe entre la vitamine D et une variation génétique associée à la sclérose en plaques (SEP) modifie le risque de développer la maladie selon une récente étude publiée dans PLoS Genetics. L'étude suggère qu'une carence en vitamine D pendant la grossesse et durant les premières années pourrait augmenter le risque de développer la SEP plus tard dans la vie, considèrent les chercheurs.

La SEP est l'affection neurologique la plus fréquente chez les jeunes adules. Des facteurs génétiques et environnementaux sont à l'origine de la maladie.



Des études précédentes avaient montré que les populations des pays de l'Europe du Nord ont un risque plus élevé de SEP s'ils habitent dans des régions moins ensoleillées. Ce qui suggère un lien direct entre une carence en vitamine D, qui est produite par l'organisme en réponse à l'action de la lumière du soleil sur la peau, et un risque accru de SEP.

Le facteur génétique qui est de loin le plus important est la variation DRB1*1501, située sur le chromosome 6, et les séquences ADN adjacentes.

Des chercheurs de l'Université d'Oxford et de l'Université Columbia ont montré que des protéines activées par la vitamine D se lient à une séquence particulière de l'ADN qui se situe près de la variation DRB1*1501 et activent le gène.

"Chez les personnes qui portent la variation DRB1 associée à la sclérose en plaques, il semble que la vitamine D puisse joue un rôle critique", dit Dr Julian Knight, coauteur. "Si trop peu de vitamine est disponible, il est possible que le gène ne puisse pas fonctionner correctement". Ce gène agit sur le système immunitaire (rappelons que la SEP est une maladie auto-immune).

Cette étude suggère que de prendre des compléments de vitamine D durant la grossesse et durant les premières années pourrait réduire le risque de développer la SEP plus tard dans la vie", selon Dr Sreeram Ramagopalan qui a dirigé la recherche. (Il est difficile de combler les besoins en vitamine D par l'alimentation).

Psychomédia avec source:
Science Daily


06/02/2009
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres