La pratique d’un sport (musculation par exemple) ne serait pas néfaste aux personnes atteintes de la sclérose en plaque, bien au contraire.

La pratique d’un sport (musculation par exemple) ne serait pas néfaste aux personnes atteintes de la sclérose en plaque, bien au contraire.


Pendant longtemps, les médecins ont déconseillés aux personnes souffrant de sclérose en plaque (SEP) de pratiquer des activités trop physiques.


Des scientifiques ont découvert que, contrairement à ces idées reçues, le sport est bénéfique dans la lutte contre la maladie. Ces scientifiques se sont basé sur une étude portant sur 38 personnes atteintes de sclérose en plaque pour affirmer ceci. La moitié d’entre elles se musclaient les jambes lors d’entraînements intensifs deux fois par semaine, les autres évitaient les activités sportives. La musculation a été choisie puisque c’est elle qui renforce au mieux les muscles. La musculation renforçaient donc le capital musculaire des patients.


Ceux ayant fait du sport pendant une durée de douze semaines marchaient 12% plus rapidement, se levaient 28% plus vite de leur chaise et pouvaient faire 12% de pas en plus que les malades ne pratiquant pas de sport. De plus, contrairement aux croyances, le sport permet de lutter contre la fatigue et de garder la forme. De ce fait, les patients sont moins exténués et d’humeur moins maussade, ils gagnent en mobilité et sont ainsi plus enclins à se battre contre la maladie. Cette étude permettrait donc aux malades d’améliorer leur condition en évitant d’autres traitements médicamenteux lourds.

Toutefois, cette thérapie n’est pas valable pour les stades plus avancés de la maladie, pour lesquels les données sont trop rares.


  source: http://www.etudiante-infirmiere.fr


La musculation s’avèrerait bénéfique pour les malades de la sclérose en plaques.

Aarhus, Danemark – Selon une nouvelle étude, la pratique d’un sport ne serait pas néfaste aux personnes souffrant de sclérose en plaques, bien au contraire.

Pendant longtemps, les médecins ont préconisé aux patients atteints de sclérose en plaques d’éviter les activités trop physiques. Finalement, des scientifiques de l’université d’Aarhus ont découvert que contrairement à ces idées reçues, le sport est bénéfique dans la lutte contre la maladie.

L’étude a porté sur 38 personnes souffrant de sclérose en plaques. La moitié d’entre elles se musclaient les jambes lors d’entraînements intensifs deux fois par semaine, les autres évitaient les activités sportives. Les chercheurs ont opté pour la musculation puisque c’est, par excellence, le sport idéal pour renforcer ses muscles. Il s’est avéré que les activités sportives, même très intenses, renforçaient le capital musculaire des patients. Ceux ayant fait du sport pendant une durée de douze semaines marchaient 12% plus rapidement, se levaient 28% plus vite de leur chaise et pouvaient faire 12% de pas en plus que les malades ne pratiquant pas de sport.

De plus, contrairement aux croyances, le sport permet de lutter contre la fatigue et de garder la forme. De ce fait, les patients sont moins exténués et d’humeur moins maussade, ils gagnent en mobilité et sont ainsi plus enclins à se battre contre la maladie.

Cette étude permettrait donc aux malades d’améliorer leur condition en évitant d’autres traitements médicamenteux lourds. Toutefois, cette thérapie n’est pas valable pour les stades plus avancés de la maladie, pour lesquels les données sont trop rares.

SOURCE/

http://www.maxisciences.com


31/01/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres