Impuissance (la yohimbine dans le traitement de l’)

Impuissance (la yohimbine dans le traitement de l')




Définition



CERVEAU ET SEXUALITÉ




CERVEAU ET SEXUALITÉ



Notre comportement sexuel, en dehors de la procréation c'est-à-dire le fait d'engendrer, de « fabriquer » un être humain, n’est pas un phénomène essentiel à la survie de l'humanité. Néanmoins, et c'est indéniable, l'activité sexuelle possède une importance psychologique très importante.

C'est avant tout Sigmund Freud qui le premier a commencé à parler de l'importance (psychodynamique) de la relation entre le comportement humain et la sexualité. Il est donc intéressant, voire important, de tenter de comprendre les mécanismes qui permettent de réguler le comportement sexuel chez l'homme. D'emblée, sans dévoiler dans sa totalité les mécanismes, la réponse à cette question réside dans l'action des hormones et dans celui du cerveau.






Substance alcaloïde extraite de l'écorce d'un arbre d'Afrique centrale (Pausinystalia yohimba) et du Rauwolfia serpentina.
Ce médicament a les capacités de dilater les vaisseaux, et fait partie de la famille des sympatholytiques (alpha bloquant), c'est-à-dire des substances qui inhibent l'action du système nerveux sympathique (le fonctionnement du système nerveux dit végétatif dans sa partie sympathique).
Les fonctions automatiques de notre organisme sont gérées par deux systèmes : le sympathique et le parasympathique. L'adrénaline est une hormone produite par les glandes surrénales se trouvant au-dessus de chaque rein. Elle a un rôle de premier plan en ce qui concerne le fonctionnement du système nerveux dit sympathique, dont l'action est essentiellement excitatrice. La yohimbine agit en se fixant sur les récepteurs adrénergiques (plus spécifiquement alpha adrénergique) des cellules de l'organisme, empêchant ainsi la libération de l'adrénaline. Ces effets vasodilatateurs s'expriment essentiellement en périphérie de la circulation artérielle au niveau des artères de la peau, des intestins, de l'appareil urinaire et de l'appareil génital, tout particulièrement au niveau du corps caverneux du pénis, où elle est proposée comme aphrodisiaque. En effet, la yohimbine agit au niveau de ces corps caverneux qui contiennent de nombreux vaisseaux sanguins qui se remplissent de sang lors de l'érection. Ainsi, dans le traitement de l'impuissance masculine, la yohimbine permet l'ouverture des vaisseaux et l'amélioration du remplissage de ceux-ci dans cette partie du pénis, permettant de ce fait une meilleure érection.
Elle est utilisée également dans le syndrome d'hypotension orthostatique qui se traduit par une chute de la pression artérielle quand un individu passe brutalement de la position couchée à la position debout. Les contre-indications de la yohimbine sont essentiellement l'insuffisance rénale sévère et l'insuffisance hépatique. Les effets indésirables apparaissant à doses élevées sont :
L'insomnie
Les vertiges
La migraine
Une certaine nervosité
Des nausées
Des vomissements
Des diarrhées
Des tremblements



Source  http://www.vulgaris-medical.com



18/09/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres