Fingolimod dans la sclérose en plaques

Fingolimod dans la sclérose en plaques

Auteur : Pierre Allain Date : 29-1-2010


Nous avons déjà présenté le fingolimod dans Pharmacorama.

Le NEJM publie les résultats de 2 essais cliniques concernant les effets du fingolimod administré par voie orale dans la sclérose en plaques. Un des essais montre que le fingolimod, aux doses de 5 et 1,25 mg par jour, a été plus efficace que le placebo pour réduire la fréquence des poussées, l'aggravation de la maladie et la progression des lésions nerveuses appréciées par imagerie par résonance magnétique. L'autre essai montre que le fingolimod a été plus efficace que l'interféron beta-1a par voie intramusculaire une fois par semaine pour réduire la fréquence des poussées mais il n'y a pas eu de différence en ce qui concerne la progression de la maladie.

Parmi les effets indésirables du fingolimod signalés dans ces deux essais on peut citer bradycardie, bloc auriculoventriculaire, hypertension, élévation des enzymes hépatiques, deux cas mortels par infection virale (herpès).



  source:   http://www.pharmacorama.com


01/02/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres