Cladribine dans la sclérose en plaques

Cladribine dans la sclérose en plaques

Auteur : Pierre Allain Date : 29-1-2010


La cladribine est déjà commercialisée sous les noms de Leustatine* et Litak* présentations injectables avec l'indication leucémie à tricholeucocytes. La cladribine entraîne une myélosuppression avec neutropénie, lymphopénie (en particulier chute des lymphocytes CD4), anémie et thrombocytopénie.

Un article paru dans le NJEM, janvier 2010, montre que la cladribine, utilisée ici par voie orale, contre placebo, chez des malades atteints de sclérose en plaques, a réduit la fréquence des poussées prolongeant l'intervalle libre entre les poussées, a ralenti la détérioration liée à la maladie et réduit l'aggravation des lésions neurologiques

Parmi les effets indésirables de la cladribine on peut citer une lymphocytopénie et une augmentation des infections.

La cladribine, comme le fingolimod, semblent apporter un progrès dans le traitement de certaines formes de sclérose en plaques, au prix d'effets indésirables à prendre en compte.

source: http://www.pharmacorama.com


01/02/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres