Cellules souches

Cellules souches   Presse dossier d'information cellules souchesSites dossier d'information cellules souchesRevues, magazines dossier d'information cellules souchesFilms dossier d'information cellules souches
 
Certaines de nos cellules sont dites "souches", parce qu'elles sont à l'origine de toutes les autres. Capables de se reproduire à vie sans se modifier, et de se différencier en nombreux types cellulaires distincts, elles constituent une révolution biomédicale particulièrement prometteuse pour la médecine régénératrice de demain.
 

 Découvertes en 1920 chez le poulet, ce n'est pourtant qu'en 1981 que les premières cellules souches embryonnaires humaines ont pu être isolées et reproduites. Depuis, elles sont considérées comme un réservoir potentiel de cellules pour la thérapie cellulaire, une stratégie thérapeutique qui consiste à remplacer des cellules anormales ou mortes par des cellules saines dotées des mêmes caractéristiques et capables de proliférer.
 
Déjà efficaces dans la greffe de moelle osseuse et dans la greffe de peau, les cellules souches pourraient également être utilisées dans le traitement des pathologies neurodégénératives comme la maladie de Parkinson ou la sclérose en plaques par la greffe de cellules nerveuses, ainsi que dans la correction du diabète insulino-dépendant par la greffe de cellules bêta-pancréatiques productrices d'insuline.
Dans certains cas, elles pourraient donc remplacer la greffe d'organes.
 
La recherche sur l'embryon est interdite dans la nouvelle loi de bioéthique (2004),  mais autorisée avec dérogation dans certaines conditions pour une période probatoire de cinq ans. Le débat éthique est donc aujourd'hui au coeur du développement de cette recherche, dont les enjeux de société sont particulièrement forts.



  source http://www.inserm.fr















05/12/2008
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres