Bonjour à tous aujourd’hui je vais faire un petit topo de ma santé et de mon devenir au niveau de l’emploi.

Bonjour à tous aujourd'hui je vais faire un petit topo de ma santé et de mon devenir au niveau de l'emploi.

 

Tout d'abord au niveau de ma santé, si vous suivez mon blog  je vous avez  parler  il y a un mois de douleurs intercostales (genre cotes cassées), de problèmes de respiratoire,  de fatigue de plus en plus intense, de douleurs de plus en plus en présentes et de plus en plus fortes (crampes, décharges électrique et contractures musculaire), pour mes poumons je précise que je fais de l'asthme aggravé et que je n'ai que 45% d'efficacité respiratoire.

Après avoir vue un médecin qui n'était pas le mien, pour cause de jour de congés (médecin qui me parle d'une inflammation de tout les muscles coté droit et me donne un traitement, il précise que si ça ne s'arrange pas au bout de 2 jours je le revoie.),  donc  je prend les médicaments prescrit et j'attend , ce suis une  poussée de température a 38°5 et ça dure 8 jours , donc au bout de ses 8 jours je prend rendez-vous avec mon médecin traitant qui me prescrit une radio du thorax car il suspecte plus qu'une inflammation et suspecte aussi une poussée, donc comme je ne suis jamais pressé je rencontre un radiologue  huit jours plus tard  (radiologue remplaçant qui ne  trouve rien a par une inflammation du  poumon droit et qui me parle de mon asthme aggravé), je vois aussi mon urologue qui constate que la aussi ça ne s'est pas arrangé et suspecte lui aussi une poussée , donc un médicament de plus pour la vessie et une lettre aux toubibs qui me suivent pour leurs faire par de ses inquiétudes.

Une fois la radio faite j'attend un peu car je vois le neurologue le lundi en hospitalisation de  jour pour la 30iem  injections de tysabri, donc le jour J arrive bien sur je ne vois pas de neurologue (pas la ou occupé)mais un interne et une externe tout deux très  gentils s'occupe de moi , l'interne me demande comment je vais et me dit que l'externe vas m'ausculté, je lui parle de mes douleurs , lui fais par  de mon inquiétude, lui donne les radios , l'externe lui montre des taches sur les poumons, une parti basse du poumon droit qui est toute blanche  , il lui rétorque que tout est normal que je fais de l'asthme aggravé donc qu'il et normal d'avoir des anomalies sur mes poumons , pour la rassurée (elle et moi ) il lui propose de faire un examen  plus approfondi , elle exécute l'examen  et me dit qu'elle n'entend pas la même chose des deux cotés et me  répète deux fois qu'il y a un problème a droit , donc elle recommence l'examen et la elle murmure : il doit avoir raison il n'y a rien !  (Donc vous vous doutez que je suis très rassuré après cet examen).

Alors voila je décide d'aller revoir mon médecin traitant (ma femme un peut inquiète préfère m'accompagner, elle doute que je lui dise tout sur mon état de santé, remarquez elle a un peut raison je ne veux pas l'inquiète pour rien) donc mon médecin traitant me rencontre, je lui donne les radios , il les mets devant la fenêtre et me dit messieurs  Deneux ont a un problème (et vlan prend ça dans les dents ) de ce faite cortisone pendant 5 jours et autres médicaments, moi je lui parle de poussée , de bolus  de corticoïdes , bien sur d'hospitalisation de préférence a domicile  et éventuellement de mon pneumologue qui pourrais y voire plus claire , il me dit que non on verra si ça s'aggrave,  donc je suis mon traitement de cheval cinq jours plus cinq jours et la je me retrouve a l'hôpital nord d'Amiens pour ma 31iem injections de tysabri , ce coup ci je vois le neurologue  qui s'occupe de moi habituellement, il m'écoute , m'examine , discute de choses et d'autres avec moi et me dit gentiment :  mais messieurs Deneux vous ne vous êtes pas rendu conte que votre état de santé s'est aggravé ?  (Et hop encore dans les dents) bien sur que je men suis rendu conte, je ne suis pas idiot cela fait maintenant un mois et demie que je me traine et que je souffre le martyre, il et marrant le toubib ! mais bon heureusement qu'il et la ce cher toubib car il a pris le taureau par les cornes , donc examen complet, prises de sang , ordonnance et bolus de corticoïdes prévu pour lundi de bonne heure et de bonne humeur comme habitude .

Donc voilas ou j'en suis au niveau santé, je ne m'en fait pas car je me dis qu'il y a pire et que ça vas s'arranger, je fais en moyenne (depuis que je prends le tysabri) deux a trois poussées par an au lieu de cinq minimum avant le tysabri, et en plus je récupère toujours pas trop mal, les séquelles après une poussée son minime (bon il est vrai que mini par mini sa fais maxi, mais bon).

L'emploi.

 

Pour le sujet de l'emploi je vais être beaucoup plus court, aujourd'hui nous vivons dans un monde égoïste, personnel, cruel, perverse et j'en passe des meilleures.

J'ai demander et je dirais presque supplié qu'on me mette en invalidité première catégorie au lieu de la deuxième  pour pouvoir faire une reconversion et pouvoir travaillé comme tout le monde , nous sommes six a la maison et  j'étais le seul a travaillé, sa nous convenais  très bien a tous ,bon salaire et puis une bonne petite vie tranquille donc je ne demandais pas de guérir , ni l'aumône, non je ne demandais que du travail, ont ma promenais de bureaux en bureaux , d'étages en étages , ont ma donnais  rendez-vous sur rendez-vous   avec pôle emplois, cap emplois et d'autres organismes , tout cela pour m'entendre dire que je n'étais pas rentable sur du long termes , que je n'étais pas capable de travaillé , que je n'irais pas assez vite donc pas de bon rendement , alors voila ils on gagnaient je me bat depuis 23 mois pour retravailler , j'arrive en fin de droit on me propose des aides (qu'il faut rendre bien sur et ou je doit hypothéqué ma maison pour garantir le remboursement a l'état), alors je suis obligé de constaté que si l'on est malade on dois se comportais en malade , donc je vais faire ma demande de deuxième catégorie et la je rigole car ils ne vont pas êtres débarrassais de moi comme ça , ils n'ont pas finis d'entendre parlais de moi car si je ne peut pas me battre pour moi car mon cas et trop avancé , compliqué ou je n'est pas la bonne tête et bien   je vais me battre de toutes mes forces pour les autres tout ceux que l'on oublie un peux trop facilement , tout les anonymes qui n'ont pas de voie et qui ne peuvent pas ce faire entendre.

 

Donc voila ou j'en suis, je ne parle pas souvent de moi n'y de mon état de santé alors de temps en temps un petit point ça fait du bien.

J'espère que je ne vous ais pas trop ennuyés  avec mes petits bobos et que cela ne va pas vous faire fuir de mon blog.

Je vous dis à très bientôt  et vous biz amicalement.

JACKY



13/10/2009
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres