Bilan personnel après ma poussée et mes bolus.


Bilan personnel après ma poussée et mes bolus.


Bonjour aujourd’hui je vais faire un petit bilan  écrit après mais bolus de corticoïdes qui on eu lieu il y a une semaine , dans ma lancé j’ai fait mon injection de tysabri .


Tous d’abord petit récapitulatif avant , pendant et après la poussée.

  Avant la poussée les séquelles qu’ils me reste de mes dernières poussées sont en langage simple : hyper sensibilité a la lumière , périmètre de marche avec canne 200metres sans repos et sans canne 50metres , fatigue intense , perte d’équilibre , mémoire instable suivant la fatigue ,  perte de sensibilité des quatre membres , double vue  (horizontal ) , plus quelques petit problèmes qui apparaissent et disparaissent régulièrement  mais qui  a se stade ne sont que de petite gènes.

Symptômes de la poussée  : fatigue encore plus  intense , fourmillement des quatre membres (plus du coté gauche) , périmètre de marche réduit , décharges électriques (a rechargé une central  lol )   crampe long et douloureuse , grosse baisse de moral et puis ses tous  ! vous me direz , ses déjà assez , mais bon a vu pire.

Pour les symptômes après le poussée  le bilan est très simple  je vous le détailles :

Les trois jours d’injection de bolus se son bien passé ,bien sur de la fatigue (mais des difficultés a m’endormir) , un sommeil agité  , une certaine irritabilité et bien sur quelques douleurs du a la poussée et mon estomac qui bien sur n’aime pas les bolus mais ça on sans doute.

Samedi  ,le premier jour après le tysabri se fut  très  dure,  je ne c’est pas si cela viens du mélange ou de la poussée , mais beaucoup de fatigue , de douleurs (essentiellement des décharges électriques) , des vertiges ,  les paupières qui se sont misent a clignoter et des bleus de partout.

Dimanche ,le deuxième jours  je me suis senti comme le premier , encore plus essoufflé que d’habitude , de gros vertiges des le debout ,  une marche très difficile et hésitante (j‘ai éviter les brocantes , vaut mieux ).

 Lundi , le  troisième jours je me suis décider a sortir de chez moi assez difficile mais dans l’ensemble positif (sortir fais du bien au moral , vivent les amis et la famille ) sinon  toujours pareil.

Mardi , le quatrième jours moins de douleurs mais pour le reste toujours pareil se qui m’inquiète le plus se sont les vertiges qui ne me quitte plus et si je force j’ai l’impression d’être ivre et la je me fait peur (les gens vont bien rigolaient car je titube encore plus qu’avant).

Mercredi , le cinquième jours le moral est regonflé a bloc , il parait que j’ai une tête a faire peur mais bon sa ne change pas des autre jours sinon sa va comme sa va faut pas se plaindre il y a certainement pire.


Jeudi s’est a dire aujourd’hui  le sixième jours , je me suis bien repose ,cette nuit ma était très profitable , j’ai beaucoup moins de douleurs , mon périmètre de marche et encore très court (avec une canne bien sur , mais comme elle m’accompagne depuis trois ans elle n’est pas près de me quittée et sans canne je ne vous en parlent même pas) , par contre les vertiges a l’effort (et même au repos ) son toujours présents avec cet impression d’ivresse presque permanente ( si quelqu’un a déjà eu se s’symptôme je serais curieux dans savoir plus , merci d’avance ) pour le reste des petits symptômes que nous avons au quotidien (fatigue , ex..) il faut attendre que les bolus fassent leurs effets et l’ont sais que cela peut être long  , donc patiente.

Donc voila ma bonne humeur est revenu avec une détermination a me battre et a gagné contre cette petite coquine(madame SEP) encore plus forte qu’avant  ( ma détermination , bien sur !) , car  on sait très bien que les petites séquelles de la poussée peuvent très bien disparaitre  et n’être que de mauvais souvenirs , alors il ne faut jamais se laisser abattre  et se battre comme des gens qui en veulent et ne s’en laisserons pas conté d’avantage par madame SEP.
Rien n’est irréversiblement se qu’il faut  se dire la vie est faite pour être vécu le plus joyeusement possible bien sur il y a des hauts et des bas mais cela est le cas pour tous le monde malades ou pas.

Alors sur ce je vous souhaite une excellente journée et surtout il ne faut pas oublié que ceci relate mon cas personnel et que chaque cas de SEP est différente (a part symptômes de base ) donc seul votre neurologue peut être en mesure de vous conseilliez sur un traitement ou un autre.

Jacky le 23.10.2008

merci






 






23/10/2008
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres