Sclérose en plaques: Biogen Idec identifie une nouvelle approche favorisant la remyélinisation et inhibant l’activation autoimmune

Sclérose en plaques: Biogen Idec identifie une nouvelle approche favorisant la remyélinisation et inhibant l’activation autoimmune


Biogen Idec, a annoncé les résultats d’une étude suggérant que l’inhibition de la fonction du récepteur de mort 6 (DR6), qui bloquerait la réponse autoimmune tout en favorisant la remyélinisation, pourrait représenter une nouvelle approche pour le traitement de la sclérose en plaques. Les données des modèles in vitro et in vivo ont été publiées aujourd’hui en ligne et paraîtront dans le numéro de juillet de la revue Nature Medicine.

« Pour découvrir de nouveaux traitements contre cette maladie complexe, nous utilisons une approche qui sort des sentiers battus des traitements actuels de la SEP, a expliqué le Docteur Sha Mi, chercheur distingué en neurobiologie chez Biogen Idec. Nos études in vivo et in vitro montrent que l’inhibition ou le blocage de la fonction du DR6 entraînent une remyélinisation axonale importante. Ces données prouvent de manière convaincante qu’il vaut la peine de poursuivre les recherches en utilisant cette approche ciblée. Cela pourrait en effet aboutir à de nouvelles possibilités importantes pour le traitement des maladies démyélinisantes, telles que la SEP. »

La SEP affecte chaque personne différemment. Il est donc nécessaire de développer davantage d’options thérapeutiques ciblant une grande diversité de situations, afin de pouvoir répondre aux divers besoins des patients. Cette étude est la toute première à démontrer le rôle négatif que joue le DR6 dans la régulation de la remyélinisation au niveau du système nerveux central. Il est également important de noter que les données soutiennent l’idée que le développement de l’antagoniste du DR6 pourrait représenter un traitement contre la SEP, maladie neurodégénérative à la fois autoimmune et démyélinisante. Le double rôle des antagonistes du DR6, qui favorisent la remyélinisation et inhibent l’activation autoimmune, constitue une nouvelle approche pour le traitement de la sclérose en plaques et des autres maladies du système nerveux central résultant d’une démyélinisation.

« Biogen Idec s’engage à mener des recherches innovantes et à mettre au point des thérapies hautement différenciées pour le traitement et la prise en charge de la SEP et d’autres maladies du système nerveux central, et ce jusqu’à ce que nous trouvions un traitement, a annoncé Douglas E. Williams, executive vice president, research & development, Biogen Idec. Aucun traitement contre la SEP actuellement approuvé ne cible le DR6, et l’identification du rôle que peut jouer ce récepteur témoigne de l’ampleur de notre engagement continu. Nous mettons en effet un point d’honneur à nous fonder sur les toutes dernières recherches scientifiques pour tenter de découvrir de nouvelles options thérapeutiques pour les patients souffrant de SEP. »

Source : Biogen Idec



11/07/2011
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 101 autres membres